Eau embouteillées

ARTICLESont étudiés ci-après les définitions, le problème du conditionnement plastique et la composition chimique des eaux minérales.

Législation

Eau embouteillées nutrition  Eau minérale

« Les dénominations eau minérale, eau minérale naturelle ou toute autre contenant ces mots sont réservées aux eaux douées de propriétés thérapeutiques provenant d’une source dont l’exploitation a été autorisée par décision ministérielle ».

Eau de source

« La dénomination eau de source, ou toute autre indiquant une eau de boisson d’origine déterminée, est réservée aux eaux potables, c’est-à-dire aux eaux bonnes pour l’alimentation humaine, introduites à leur lieu d’émergence, telles qu’elles sortent du sol, dans les récipients de livraison au consommateur ou dans les canalisations les amenant directement dans ces récipients. Leur exploitation ne peut avoir lieu qu’après déclaration préalable au préfet du département ».
Depuis peu, sont mises sur le marché des eaux de source aromatisées (Perrier, Vittelloise, Badoit, etc.).

Eau de table

« Eau naturelle à laquelle sa composition ne permet d’attribuer aucune propriété thérapeutique ».
Conditionnement
La conservation de longue durée est mieux assurée par un embouteillage de verre imperméable à l’air et aux germes. On utilise aussi beaucoup le PVC (chlorure de polyvinyl). Dans le passé, une faible partie du PVC restait sous forme de monomères lors de la polymérisation et pouvait se retrouver dans l’eau ; actuellement les polymères de PVC sont parfaitement stables.

 

 

VIDEOS

Vidéo : Eau embouteillées

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Eau embouteillées

recherches similaires:

Mots-clefs :