Émotions primaires

émotions primaires

La non-comparution de la menstruation chez les filles (aménorrhée primaire) ou de la perte de la menstruation (aménorrhée) chez les femmes (en dehors de la ménopause) sont des éventualités relativement courante.

Les règles peuvent survenir jusqu’à 17 ans. Après 14 ans, on parle de retard de la puberté simple est souvent familial. Il n’ya pas de signe de retard pubertaire et la croissance est associée à l’obésité et que, très souvent. L’âge osseux et le dosage des gonadotrophines sont parfois demandés.

En effet, l’hypothalamus est le processus social activité émotionnelle et intellectuelle. Un événement important (deuil, le chagrin, la peur, l’excitation, la déception, choc émotionnel, ou même simplement en changeant de mode de vie ou le climat, etc …) peut inhiber l’hypothalamus, qui est incapable de jouer son rôle très à la libération de la LH-RF.

Ils sont souvent accompagnés d’une cyanose des extrémités aménorrhée (acrocyanose) de la nervosité, augmentation de la pilosité (hypertrichose), l’obésité et la constipation.

Si la ménopause est une étape importante sur le physiologique, la dimension psychologique ne doit pas être négligée. Si vous souhaitez partager vos trucs et expériences, l’accès à nos forums Forum sans attendre!

Forum Santé Forum Psychologie Nutrition

La modestie est plus rigoureux, le temps est le déballage grande émotion. Tous les yeux sur nos écrans, nous sauter de joie ou de pleurer à l’unisson. Ces émotions sont-elles vraiment le nôtre? Pouvons-nous croire ce que nous ressentons? Pas si sûr …

Isabelle Taubes

Le 25 Juin 2009, le nouveau foyer: Michael Jackson est mort. Il a été immédiatement diffusés par tous les médias, les blogs se nourrit; sites Web de nouvelles de nous tenir informés de chaque minute de plus amples renseignements, Internet répandre dans les forums. En quelques minutes, près de six milliards de personnes sont submergés par une vague mondiale de la tristesse, un tsunami psychologique. ‘J’ai résisté, résisté, dit Clara, 37.I avait honte de verser des larmes pour un chanteur que je n’aimais pas particulièrement et qui pendait sur des accusations de pédophilie. Mais quand le petit Paris est apparu à la télévision, rappelant son père «grand», j’ai craqué. ‘Dans la rue, au travail, les amis, tout le monde a été contaminé.’ Même moi, dit Gerald, 51. Parce que ce type est né en 1958 comme moi. Il avait mon âge et il est mort: le choc! ‘Sont-ils sincères, ces émotions que nous avons senti peut-être pas sans télévision ou l’ordinateur? En fait, c’est toujours sur nous que nous pleurons pour nous comme nous l’espérons, nous sommes comblés lors de ces rassemblements planétaires émotionnelle.Ils nous ramènent à notre histoire, nos désirs conscients et inconscients, nos expectations.That plus cher c’est parce que Barack Obama a rouvert en nous les portes de l’espoir – ‘Yes we can’ – que Novembre 4, 2008, quand il a été élu aux États-Unis présidence, de nombreuses personnes se sont rassemblés pour danser, chanter, pleurer de joie.

En fait, ce qui est une émotion? L’amour est un? Le naturaliste anglais Charles Darwin avait établi une liste d’émotions «primaires»: joie, colère, tristesse, peur, surprise et dégoût. Toutefois, de nombreux psychologues me souviens plus des quatre premiers. Pour obtenir le titre de ‘primaires‘ l’émotion doit être universel, reconnaissable à première vue, ponctuel, et provoquer des effets physiologiques (cœur bat plus vite ou plus lentement, les joues rougissent, les muscles sont tendus ou détendus, etc.). En outre, il doit aussi être présent dans nos cousins les grands singes. D’autres chercheurs ajouter à la liste de la honte, la culpabilité, de bonheur, de fierté, qui sont également accompagnés par expressions.Love facial caractéristique ne peut être retenu, car il ne résulte pas en une expression du visage, ne pas lire sur le visage. D’où la question rituelle: ‘M’aimes-tu?’

En 2004, nous avons globalement été endeuillée par le tsunami, alors qu’en 1997 nous étions (presque) tous ses amis en deuil de la princesse Diana, décédée tragiquement. Sans doute, ces dernières années, les rassemblements émotionnel dans lequel nous sommes invités à communier dans la tristesse, la joie, la colère ou d’indignation se multiplient. Mais notre génération n’a pas inventé l’émotion collective. Les Grecs de l’Antiquité se bousculent à l’indignation dans les salles avant l’Œdipe Roi de Sophocle, le héros malheureux si chère à Freud, malgré lui devenir le meurtrier de son père et le mari de sa mère. Ce que nous avons inventé des techniques qui sont en mesure de mondialiser l’émotion – l’antenne satellite et l’Internet – pour lui faire quitter le domaine de l’intime, la sphère privée, pour l’installer dans la vie du monde de football public.Le hyper-tasse à l’invitation du «Speak Up» sur la page d’accueil de Facebook, à travers les messages d’humeur à Twitter ou des forums sur le web fl eurissent, c ‘est le grand déballage affectif. La pudeur n’est pas de rigueur, pas de honte à exploser sans retenue. Si tel est perçue comme une tentative pour remplacer le vieux carnaval, qui a permis alors, dans un sens, d’évacuer sans être puni?La thèse du psychanalyste Serge Tisseron, auteur de la vérité et les mensonges de nos émotions, c’est que cette période de désorientation (sociales, culturelles, sexuelles, professionnelles …), nous nous accrochons à des émotions pour tenter de définir notre vrai soi-même et donner un nouvel élan sens à la réalité – J’existe par ce que je ressens, je pense, donc c’est vrai. La contagiosité de nos affects et est une preuve supplémentaire, si elle est encore plus virulente que la grippe, il doit être immédiatement affecté, dépassés par ceux des autres à notre childhood.Since nos premières années, nous avons pris l’habitude de voir les autres pleurer des larmes . Dès le début, nous nous identifions à ceux qui souffrent ou qui se mit à rire, nous nous mettons à sa place afin imaginaire.

Depuis les années 1950, avec le développement de la psychothérapie, nous en sommes venus à croire que nos émotions réfléchie, un millier de mots, notre être intérieur. Surtout, oui, nous sommes rapidement classés en fonction de ceux que nous post le plus souvent: ‘Ségolène est vraiment drôle’, ‘! Jean-Pierre, quelle tristesse’ ‘Julie Toujours prêt à se mettre en colère’ … Est-ce vraiment prudent de se fier sur nos émotions? N’oubliez pas que les joueurs savent que tous les imiter sans éprouver!Pour leurs expériences, les psychologues n’induisent aucune diffi culté dans la joie des bénévoles, la tristesse ou la colère, grâce à des films drôles, la musique ou des histoires déprimantes drama.And ensuite, de les reconnaître n’est pas toujours évident … Dans une période de développement personnel à travers le cheval, Laura, 42 ans, a failli se faire mordre trois fois par des chevaux connus pour leur calme. En fait, ces animaux ont réagi à la colère qu’elle a vécu sans le savoir. ‘Je n’ai jamais pensé que ce malaise, cette gêne, cette tristesse, ce sentiment de frustration quasi permanente, il avait de la colère, dit-elle. En fait, les émotions sont au-delà de la vérité et le mensonge. Ils sont uctuantes vérités fl. Le ‘sentiment’, a plaisanté le psychanalyste Jacques Lacan. Mais il est une vérité de l’émotion, c’est qu’ils nous accompagnent 24 heures en vingt-quatre, encore plus instable et changeant comme la météo. Aveuglé par la fureur, je pouvais tuer. Euphorique, je suis prêt à aimer l’humanité tout entière. Emotions nous émouvoir et nous touchent beaucoup plus que nous sur them.Unable à programmer une heure de joie pour 17 heures demain, ou de s’abstenir volontairement colère tous les soirs de 21 h à 23 h 30. Leur infl uence est difficile à contrôler: la publicité, les vendeurs de yaourt et les voitures ont beaucoup avant qu’ils comptent sur eux pour nous vendre leurs produits.

Pour poster un commentaire, vous devez vous identifier ou créer un compte

Psychologies Magazine

en Janvier

Résumé de la visite

Psychologies Magazine

en Janvier

Résumé de la visite

‘La non-comparution de la menstruation chez les filles (aménorrhée primaire) ou de la perte de la menstruation (aménorrhée) chez les femmes (en dehors de la ménopause) sont des éventualités relativement courante.

recherches similaires:

Rejoignez le forum de discussion sur Émotions primaires

  • Je suis violent à cause de mes putains de parents,je leur en veux?
    Mes parents m'ont éduqués comme un chien.Dès que quelque chose ne leur plaisait pas,ils me foutaient une taule (coups de ceinture intensifs, claques aller-retour, coups de pieds sur le corps etc).
    Ils se sont servis de la violence pour m'éduquer intégralement.
    Dès l'école primaire,j'étais déjà moi-même un enfant violent ce qui n'a fait que s'accroitre au fil du temps.J'ai toujours posé d'énormes problèmes à l'école car j'exprimais toujours mes désaccords vis à vis de quelque chose par la violence physique (normal puisqu'on ne m'a appris que ça).
    Quand quelqu'un m'énerve ou me provoque et bien je le frappe et j'ai tendance à procéder de la même que mes parents c'est à dire que j'enlève ma ceinture et je frappe avec quelque soit la personne se trouvant en face de moi.
    Je n'ai jamais réussi à me sortir de ça,je suis INCAPABLE d'exprimer mon désaccord ou mon mécontentement autrement que par la violence physique et j'en souffre énormément ! Les gens s'éloignent de moi me pensant dangereux alors que je suis quelqu'un de super gentil, qui a le coeur sur la main, toujours là pour aider les autres mais le problème c'est que je suis incapable de contrôler mes émotions ou plutôt je suis incapable d'exprimer mes émotions de manière apropriée c'est à dire en dialoguant ou expliquant en quoi je ne suis pas d'accord avec quelqu'un au lieu de lui foutre des coups physiques.Je ne montre pas ma vraie personnalité, mes réactions faussent tout.Je ne suis pas quelqu'un de mauvais.
    J'ai déjà eu de gros problèmes avec la justice car certains ont porté plainte pour coups,aujourd'hui je n'ai plus de procédure en cours mais je suis toujours violent.

    Que dois-je faire ? Dois-je entamer une thérapie auprès d'un psy ?

Trackbacks