Les mouvements dans la peinture : Préraphaélites

ARTICLELes mouvements dans la peinture : Préraphaélites peinture art et decoration

CONTEXTE

en 1848, William Holman Hunt, John Everett Millais et Dante Gabriel Rossetti constituent The Pre-Raphaelite Brotherhood (« confrérie des préraphaélites »} en réaction contre l’académisme victorien. Le mouvement anglais charge la peinture d’allusions politiques, prolonge la doctrine des nazaréens et se confond avec le symbolisme vers 1860 (—> NAZARÉENS et SYMBOLISME).

Les artistes exposent leur théorie esthétique dans la revue Germ, fondée par eux. Ils justifient l’appellation de « préraphaélisme » en prenant pour modèle l’art gothique et des peintres de la Renaissance italienne antérieurs à Raphaël. Les œuvres saisissent les accents réalistes de la peinture du XVe siècle. Le souci de vraisemblance pousse parfois les artistes à exécuter le paysage en plein air. Les écrits de John Ruskin (1819-1900) influencent le groupe. Le poète montre dans les Peintres modernes (1843-1860) dans quelle mesure les styles dépendent de la vie économique et sociale et soutient la thèse que la société est responsable du déclin de l’art à son époque. Les préraphaélites reçoivent au départ un mauvais accueil. Cependant, soutenus par Ruskin, ils connaissent le succès lors de l’Exposition universelle de 1855 à Paris.

CARACTÉRISTIQUES

Les préraphaélites peignent des allégories, traduisent l’Évangile et prennent leurs sujets dans la réalité, la littérature (Shakespeare, Keats, Tennyson) et les légendes du Moyen Âge. Souvent chargées d’allusions politiques, les œuvres reflètent un sentiment un peu nostalgique du passé. Les tableaux, silencieux et statiques, mettent en scène des figures songeuses et gracieuses. Les peintres s’inspirent de la nature, animent les physionomies d’un certain réalisme et accordent une attention minutieuse aux détails. Un sens aigu du dessin définit un modèle ferme. Les tons clairs, l’exécution lisse et patiente s’inspirent des peintres du Quattrocento.

ARTISTES

Ford Madox Brown

(1821-1893) suit les principes esthétiques préraphaélites sans toutefois faire partie de la « confrérie ». Son réalisme s’applique à la thématique sociale et au contenu moralisateur.

William Holman Hunt

(1827-1910) marque ses œuvres d’une observation vraie de la nature associée à une gamme colorée éclatante. L’artiste publie un ouvrage précieux sur le préraphaélisme en 1905. Passionné par le Moyen Âge, Dante Gabriel Rossetti (1828-1882), également poète, donne une pureté primitiviste à son style. Il  crée un type de beauté féminine sensuel et mélancolique.

Sir John Everett Millais

(1829-1896), célébré pour sa virtuosité technique, se détache du groupe vers 1853 pour se consacrer à l’art officiel mondain et sentimental. La peinture préraphaélite influence fortement les peintres en Grande- Bretagne, notamment, Augustus Leopold Egg (1816-1863) et John Brett (1830-1902).

OEUVRES

Ecce ancilla Domini

Rossetti, 1850, Tate Galleiy, Londres.

Claudio et Isabella

Hunt, 1850, Tate Galleiy, Londres.

Ophélie

Millais, 1852, Tate Gallery, Londres.

Le Dernier Regard sur l’Angleterre

Brown, 1852-1853, Muséum and Art Gallery, Birmingham.

 

VIDEOS

Vidéo : Les mouvements dans la peinture : Préraphaélites

Vidéo démonstrative pour tout savoir sur : Les mouvements dans la peinture : Préraphaélites

recherches similaires: